Historique

Au printemps 1978, un nouveau groupe de théâtre présente Ti-Jean, une adaptation du conte traditionnel par Laval Goupil, dans les écoles secondaires du Nouveau-Brunswick. Réuni sous le nom évocateur de théâtre l’Escaouette, ce petit groupe composé de Marcia Babineau, Philippe Beaulieu, Gracia Couturier, Bernard LeBlanc et Roger LeBlanc, forme la première compagnie professionnelle de théâtre entièrement consacrée à la création de pièces acadiennes et s’oriente vers le théâtre pour l’enfance et la jeunesse.

Pour préserver l’esprit collectif, le groupe opte pour une coopérative. L’Escaouette s’installe alors dans le Centre culturel de la rue Church à Moncton. Tous ceux qui y œuvrent développent un sentiment d’appartenance et le nombre de membres augmente au fil des productions. Le collectif cède lentement la place à la compagnie telle que nous la connaissons aujourd’hui; la structure demeure coopérative. Elle se dote d’un système administratif, d’une permanence, développe sa visibilité et continue son processus de création, de production et de diffusion.

La compagnie se veut « un théâtre de création, engagé et de qualité, un théâtre qui favorise la recherche, l’expérimentation et l’expression artistique authentique », un théâtre formant « le public en créant chez lui un sens critique ». L’Escaouette s’ouvre donc à la création de pièces pour adultes et se dote d’une salle au troisième étage du Centre culturel Aberdeen dont l’aménagement débute en 1992. Elle prend sa place dans la communauté francophone du Canada et, en 1993, commence à accueillir des compagnies de théâtre de niveau national et international. Elle crée, dans la lancée, un volet consacré au développement dramaturgique, voulant susciter l’émergence de nouveaux auteurs et de nouveaux textes.

À partir de 1998, l’Escaouette coproduit ses créations avec d’autres compagnies, permettant leur diffusion ici et ailleurs. Depuis 2000, les créations pour adultes et pour adolescents sont priorisées, la nécessité de se doter d’une salle propre à la compagnie pouvant offrir une programmation plus élaborée se fait de plus en plus sentir.

En 2004, la compagnie emménage dans son nouveau lieu de création et de diffusion pluridisciplinaire dont elle devient la seule propriétaire et gestionnaire.

Source : La création est à cœur : L’histoire du théâtre l’Escaouette de David Lonergan

 

 

 

 

Copyright 2016 théâtre l’Escaouette