10e Festival à haute voix

Festival à haute voix

 – REPORTÉ –
Une nouvelle date sera annoncée dès que possible

Pour sa 10e édition, le Festival à haute voix offre aux auteurs établis et à ceux de la relève une vitrine de premier ordre, tout en permettant au public de découvrir en avant-première, lors de lectures professionnelles, les œuvres futures ou les dramaturges de demain. De cette rencontre unique en Acadie, enthousiasmante pour tous les passionnés de théâtre, qu’ils soient créateurs ou spectateurs, émergent les talents qui forgent l’identité théâtrale acadienne désormais reconnue à l’échelle pancanadienne.

Découvrez les auteurs et les oeuvres de cette 10e  édition:

photo : Maxime Côté

Caroline Bélisle

Caroline Bélisle est une comédienne, autrice dramatique et féministe ben ben fâchée. Diplômée du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada en 2020, elle a également complété la formation en interprétation de l’Université de Moncton. Incisive et fataliste, elle se spécialise dans les comédies qui parlent de choses pas drôles. Ses oeuvres ont pu être entendues au dans divers festivals en Acadie, dont Acadie Rock et le Congrès mondial acadien en plus d’à l’École nationale de théâtre et au Théâtre d’Aujourd’hui. Elle publiait récemment aux éditions Perce-Neige sa pièce Dîner pour deux, suite au succès de la production du Théâtre populaire d’Acadie. Elle participe pour une quatrième fois au Festival à haute voix.

Les remugles ou La danse nuptiale est une langue morte

Errant à la recherche d’un individu qui appartiendrait à la même espèce, cinq personnages foulent leur écosystème. Hantée par les odeurs de son passé, Marie-Frédérique est en quête d’un contact rassurant. Élodie, quant à elle, est aux prises avec de nouvelles phéromones. Arnaud aménage son habitat naturel, alors que Julie voit le sien envahi. Dans ce biotope, personne ne danse la même danse. À leur insu, une seule chose les relie : un Gars du FedEx que personne ne prend la peine de remarquer.

photo : Ludger Beaulieu

Edmonde Haché

Edmonde Haché détient un baccalauréat en Art dramatique de l’Université de Moncton. Bien qu’elle ait exploré à souhait différents métiers du domaine des arts et de la culture, elle est revenue au théâtre pour faire la direction de production de Winslow et l’assistance à la mise en scène de Tsunami. Et tant qu’à être au théâtre l’Escaouette… elle y a suivi deux ateliers d’écriture dramaturgique avec Louis-Dominique Lavigne. Le Cadeau, son premier texte de théâtre, s’est façonné lors de ces ateliers.

Le Cadeau

Vous est-il déjà arrivé de vous demander si vous connaissez bien vos proches ?
Manuel, qui cherche un cadeau dans une animalerie pour sa grand-mère triste, et Romain, le vendeur amoureux de Lili sont certains que oui, jusqu’à preuve du contraire…

Mélanie Léger

Mélanie Léger écrit pour le théâtre, la télévision et le cinéma, en plus de travailler comme réalisatrice et comédienne. Elle a écrit une dizaine de pièces de théâtre portées à la scène, dont la plus récente est Tsunami au théâtre de L’escaouette à l’automne 2019. Elle habite à Moncton, mais une partie de son cœur est toujours en Amérique latine.

Elle est une bombe

Aline part en voyage vers le sud. Une destination beaucoup trop métaphorique. Et la pression de réalisation de soi est tellement forte, qu’elle détruit l’espoir de dialogue qu’Aline recherche en vain, à travers le continent.

photo: Sarah Lamontagne

Amber O’Reilly

Amber O’Reilly est poète, slameuse et artiste de théâtre multilingue originaire de Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest et établie à Winnipeg depuis 2013. Sa poésie et ses textes critiques ont été publiés dans plusieurs journaux et revues littéraires. Membre de la Table de dramaturgie du Théâtre Cercle Molière, Annie et Tom du lundi au vendredi est sa première pièce intégrale, développée dans le cadre des ateliers d’écriture de Louis-Dominique Lavigne au Théâtre l’Escaouette

Annie et Tom du lundi au vendredi

Dans une structure évoquant à la fois les cinq actes du théâtre classique et la déferlante monotonie que vivent les travailleurs à l’ère du capitalisme moderne, Annie et Tom révèlent jusqu’où ils iront pour faire la paix avec les limites qui les écrasent. Au cours d’une semaine, le couple vacille entre la rupture et l’extase pour aboutir à quelque part entre les deux: une réalisation que leur vie est un labyrinthe sans issue. Ils sont aussi perdus que les autres, mais décidés à se perdre ensemble.

Johanne Parent

Johanne Parent est une autrice autodidacte dont les textes naissent dans les souvenirs et le vécu au nord du Nouveau-Brunswick. En 2018, lors d’une résidence d’écriture au Banff Centre for the arts elle jette les bases de ce qui sera Ornithorynques.  Elle est membre du Centre des auteurs dramatiques et habite à Bathurst.

Ornithorynques

L’Ornithorynque est un mammifère caractérisé par un bec de canard, des pattes palmées, une queue aplatie et une reproduction ovipare.  Ornithorynques, c’est aussi une poignée de marginaux qui racontent l’été 1990 au nord du N.-B.  Sardine, douze ans et son oncle Steve naviguent parmi les secrets avec des coeurs battants le rythme aux sons de la pop de cette fin de vingtième siècle.

Gabriel Robichaud

Gabriel Robichaud vient de Moncton. Comédien, il écrit, chante et met en scène également. Sur scène, on a pu le voir un peu partout au pays depuis 2011, et de plus en plus à l’international. À titre d’auteur, il compte 4 publications individuelles, dont une pièce de théâtre. C’est sa 5e participation au Festival à Haute Voix. Il dirige la collection théâtre des Éditions Perce-Neige.

Crow Bar

La voiture d’Elle se brise dans un village au bord de la mer. Amoureuse de l’endroit, Elle décide d’y acheter le bar local, le Crow Bar. Cependant, n’entre pas qui veut dans ce village maudit. Entre ce qui se dit et ne se dit pas, une question demeure: partir ou s’ancrer.

Marcel-Romain Thériault

Homme de théâtre, Marcel-Romain Thériault compte à son actif deux pièces qui ont fait date en Acadie et ailleurs : Le filet et La persistance du sable. On l’a vu jouer régulièrement dans des séries à Radio-Canada ces dernières années : Le siège, Conséquences, À la valdrague. Il enseigne l’histoire du théâtre à l’Université de Moncton.

La Cassure

Eugénie Clermont, blessée, en état de choc, se présente au milieu de la nuit chez Me Arthur Chevalier, avocat-criminaliste. Tout semble indiquer qu’elle a été violée. Elle réclame justice tout en refusant d’être victime… Pour l’aider dans ce dossier délicat, Chevalier fait appel à Adrienne Lacoste, une ex-collègue devenue psychologue judiciaire.

Joannie Thomas

Joannie Thomas est diplômée du programme d’art dramatique de l’Université de Moncton. On a pu la voir récemment dans Pourquoi l’Ouest et Huit Femmes (production du Théâtre Populaire d’Acadie). Son premier recueil de poésie est paru dans la collection Rafales des Éditions Perce-Neige en 2016. Elle habite à Grande-Anse où elle se nourrit de simplicité et de grands vents.

Quatre pattes Catherine

Quatre Pattes Catherine, c’est le chaos pour ressentir pleinement la vie. C’est essayer de se redéfinir comme femme. C’est le piège de cet ère moderne qui nous dit «sexuellement libre». C’est le mal-être de l’inconscient collectif. C’est surtout la recherche de soi, sans tabou et le courage au coeur. C’est peut-être simplement ça: se débarrasser des barrières qu’on nous tend, tomber, se relever, apprendre et envoyer un gros fuck you aux normes sociales.

Copyright 2019 théâtre l’Escaouette